Archives

04/03/2017

EAJ-PNV rend hommage aux femmes nationalistes, "authentiques vecteurs de transmission" de l'idéologie jeltzale

Plus de 500 femmes reçoivent à Sabin Etxea la reconnaissance du parti lors d'un acte alliant émotivité, musique, humour et surprises; Itxaso Atutxa et Andoni Ortuzar ont eu des paroles émues à l'égard des femmes à l'honneur, en présence du Lehendakari Urkullu

rss Ezagutzera eman

TELECHARGER LA PHOTO

TELECHARGER VIDEO

PARTAGER LA VIDEO

‘Izan zinetelako gara”. “Parce que vous étiez, nous sommes".  Sous ce titre, l'Euzkadi Buru Batzar et le Parti nationaliste basque ont rendu un hommage émotif et massif à toutes les femmes nationalistes qui, tout au long des 122 ans de vie d'EAJ-PNV, ont travaillé en faveur de la formation jeltzale et de la cause basque. Des milliers de femmes qui, dans l'acte célébré à Sabin Etxea, ont été représentées par les plus de 500 jeltzales qui ont comblé non seulement le salon d'honneur du siège d'EAJ-PNV, mais également le hall et les alentours.

Grands-mères, filles et petites-filles. Quatre générations de femmes d'EAJ-PNV, qu'Andoni Ortuzar a signalé comme "les authentiques vecteurs de transmission de l'idéologie jeltzale et du sentiment nationaliste dans de très nombreux foyers basques", se sont donné rendez-vous à Bilbao pour recevoir les remerciements et les applaudissements de tout le PNV pour le travail qu'elles ont accompli tout au long de l'histoire de la formation nationaliste.  Une tâche pas toujours publique, ni estimée, ni reconnue, mais un travail de titan sans lequel EAJ-PNV ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui: la force hégémonique du nationalisme basque et dépositaire du plus grand quota de confiance de la part des citoyens et des citoyennes de cette nation appelée Euskadi. Un dur travail dans les batzokis, dans le poste de travail, dans la rue ou au sein du foyer. Durant la Guerre civile, dans la clandestinité, pendant la Transition ou dans l'actualité. Transmettant à leurs enfants et leurs petits-enfants l'idéologie nationaliste; donnant des cours d'euskera, de bertsolaritza ou de danses; dédiant des journées marathoniennes pour soulager l'économie précaire des Conseils municipaux, aussi bien en préparant des omelettes qu'en servant derrière les comptoirs des Batzokis; en participant de forme active dans les campagnes électorales, en mettant les bulletins de vote sous enveloppe ou en collant des affiches dans les rues. Elles toutes sont les destinataires de la reconnaissance et les protagonistes de l'acte.

Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les Démocrates Basques
Aberri Eguna 2017