Next Euskadi
ABIAN Zurekin - Batzar Nagusia

Archives

29/10/2021

Beñat Arrabit : « Il est temps de mettre en place une administration de proximitĂ©, aux services des intĂ©rĂȘts de notre territoire tout entier. »

La gestion du patrimoine industriel sur la commune de Saint-Martin d‘Arrossa illustre les difficultĂ©s des Ă©lus de l‘intĂ©rieur du Pays basque Ă  se faire Ă©couter par le service Ă©conomique de la CommunautĂ© d‘agglomĂ©ration Pays basque.

rss Ezagutzera eman
Beñat Arrabit : « Il est temps de mettre en place une administration de proximitĂ©, aux services des intĂ©rĂȘts de notre territoire tout entier. »

TELECHARGER LA PHOTO

L’agglomération Pays basque n’a pas cinq ans et elle n’a pas encore trouvé sa place dans le mille-feuille politique et administratif français déjà conséquent. La situation des locaux de GUREA à Saint-Martin d’Arrossa n’est qu’un exemple de plus des difficultés rencontrées par les porteurs de projet locaux, en particulier de l’Intérieur. Il est extrêmement difficile de se faire entendre par cette nouvelle administration en charge du développement économique.

Une histoire patrimoniale ancrée dans notre territoire

Pour la petite histoire, ce bâtiment était sorti de terre quand en 1979, Saint-Martin d’Arrossa avait voulu installer des entreprises sur le territoire de la commune. Le département des Pyrenées Atlantiques, véritable acteur, avait participé à une partie des financements en doublant l’apport de la mairie. A l’époque un fort engagement de la société civile avait permis de rendre ce projet possible. Une coopérative de Mondragon apportait une partie des fonds mais l’état Français s’y était opposé. C’était au moment des premières élections européennes et les maires de St martin d’Arrossa et d’Osses avaient même boycotté l’organisation des élections européennes pour protester contre ce refus. Les 2 maires avaient été suspendus de leur fonction pendant 1 mois. Finalement le projet a pu être mené au bout.

Pour la vallée, GUREA a un historique symbolique fort et sensible.

Lorsque la question de la revitalisation des locaux de GUREA s’est posée fin 2019, nous nous sommes naturellement tournés vers les nouvelles autorités compétentes en matière de développement économique. En l’occurrence, la Communauté Pays basque existait depuis deux ans déjà et il lui revenait d’imaginer avec nous comment nous pourrions redonner vie à ces bâtiments de près de 4100 m² de surface plancher sur une parcelle d’1ha 300.

L’agglo ne doit pas devenir une bureaucratie de plus

40 ans plus tard, lorsque nous avons été avisé de la fin de l’activité, fin 2019, s’est posé la question du devenir de ces locaux, le service économique de l’agglomération n’a pas montré un grand enthousiasme.

Afin que ces locaux ne fassent pas l’objet d’une forme de spéculation immobilière et restent dévolus à l’activité économique la commune a décidé de racheter cet ensemble immobilier. En août 2020, la Mairie de Saint-Martin d’Arrossa l’a acquis pour 540 000€ et alors que nous n’avons fait aucune forme de publicité, des entreprises souhaitant se développer ont commencé à nous solliciter. Ceci nous a conforté dans notre engagement. Nous avons désormais plus d’une dizaine de demandes de sociétés qui souhaiteraient y occuper des locaux professionnels. Deux entreprises ont déjà intégré le site.

Depuis maintenant deux ans, le manque d’intérêt manifesté par les services communautaires a tranché avec l’attitude des autres administrations régionales et de l’Etat. Répondant à notre invitation, les élus de la Région Nouvelle-Aquitaine, ceux du département ainsi que Mr le sous-préfet ont tous souligné la qualité du projet et l’importance de maintenir un tissu économique industriel dans la vallée.

 

 En mai 2021 nous avons enfin pu rencontrer le Président de la CAPB suivi de la visite sur site du Directeur général des services de l’Agglomération. Le président de la CAPB a proposé le rachat de ces locaux afin d’exercer, comme il se doit, la compétence économique avec la même philosophie que celle qui a animé la commune. Une nouvelle dynamique semble pointer…

Nous ne pouvons que constater le manque de réactivité et de pertinence de l’analyse des services communautaires. Il dénote d’un manque de stratégie globale au niveau du territoire de l’agglomération en matière de développement économique. A l’heure actuelle, l’agglomération n’est qu’une administration de plus alors que les acteurs économiques comme les acteurs politiques du territoire comptons sur cette nouvelle administration pour maintenir une activité économique variée sur l’ensemble du Pays Basque nord en relation et complémentarité avec le Pays Basque sud.

Dans l’intérêt de tous, il est temps de mettre en place une administration de proximité, porteuse d’une stratégie économique claire, aux services des intérêts de notre territoire tout entier.

 

Beñat Arrabit, maire de Saint-Martin d’Arrossa, conseiller communautaire, membre d’EAJ-PNB.

Article paru dans la Semaine du Pays Basque, le vendredi 22 Octobre, n° 1452

 

Next Euskadi
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les DĂ©mocrates Basques
PDE-EDP
Manifeste électoral du Parti Démocrate européen