Next Euskadi
Votre opinion nous intéresse!

Projet

Des solutions locales et européennes

rss Ezagutzera eman

L’Europe des solutions: l’Europe fédérale

Une Europe fédérale est indispensable pour sortir de la crise globale actuelle.

L’Europe, la dimension de la mondialisation

Connectons-nous au monde pour bénéficier des avancées technologiques, culturelles, pour trouver d’autres ressources à nos projets, apprécier la diversité des modes de vie, voyager ou conquérir de nouveaux marchés et apporter notre contribution à ces échanges. Prenons garde aussi aux menaces et aux dangers de ce monde: dérèglement climatique, concurrence injuste, tensions culturelles et religieuses, terrorisme, puissance des trafics illicites ...

L’Union Européenne est à la dimension nécessaire pour réguler la mondialisation des échanges économiques, des flux migratoires ou des risques écologiques et terroristes ! Elle est la puissance qui doit fixer un cap, proposer les grandes mesures dont nous avons besoin. Les Etats nationaux sont désormais trop petits pour faire face à ces enjeux globaux. L’Europe peut mieux résister à la Chine qu’un pays comme la France, dans les échanges internationaux.

L’Europe inachevée, l’Europe des problèmes

Sa construction inachevée conduit au désenchantement actuel: une monnaie sans une autorité pour mener une politique commune, des concurrences intra-européennes sans harmonisation fiscale et sociale, la quasi disparition du contrôle des frontières internes sans une véritable police aux frontières européennes, l’ambition de mener de nouveaux programmes sans les moyens pour les financer.

La seule solution: l’Europe fédérale

Une Europe fédérale correspond à un pouvoir autonome européen avec les grandes fonctions d’un Etat fort: politique monétaire, fiscale et économique, sécurité, justice, défense commune, diplomatie, ...

Cela signifie aussi des Etats et des régions autonomes avec leur propre pouvoir: des Etats nationaux, avec une stratégie nationale coordonnée à celle de l’Union Européenne. Dans un mouvement de « buttom-up », « de bas-en-haut », les régions, ancrées dans les réalités de terrain, agiront en tant que forces de propositions des projets et des lois européennes. Dans un mouvement de « up-buttom », « de haut-en-bas », les régions concrétiseront par des projets de terrain, les grandes orientations européennes.

En finir avec cette France qui nous plombe

Et face à une Administration Centrale française, véritable machine à concevoir de nouvelles normes, à gérer de nouvelles taxes ou de nouvelles lois déconnectées de la réalité, nous disons stop à une dérive centraliste qui alourdit la vie quotidienne des Français, des Basques et des entreprises.

Moins de pouvoir à Paris et plus de pouvoir au Pays Basque et à Bruxelles !

Pour une Europe fédérale
  • Une véritable Europe fédérale construite de bas en haut: des pouvoirs locaux à un pouvoir européen renforcé, selon les principes de subsidiarité, d’autonomie et de participation.
  • Un pouvoir européen pour donner le cap en régulant les flux financiers internationaux: taxe sur les transactions financières, lutte contre les paradis fiscaux, lutte contre la corruption, contrôle des banques « systémiques ».
  • La défense des intérêts européens dans ce monde inter-dépendant.
  • Une harmonisation des fiscalités et des droits sociaux.
  • Une diplomatie et une défense commune.
  • Un pouvoir économique et financier pour mener une politique monétaire de l’euro.
  • Une police européenne des frontières pour éviter l’immigration illégale et l’accueil décent des immigrés.
  • De grands programmes de relance de l’investissement dans les énergies, les transports, les secteurs émergents, la recherche dans les énergies renouvelables. Seule l’échelle européenne est pertinente pour ce type de relance, tant les économies européennes sont imbriquées, entre elles. A l’échelle de chaque Etat, l’effet évasion de la relance des richesses vers l’extérieur serait beaucoup trop important.
  • Une véritable mobilité des personnes, notamment des étudiants ou des chômeurs en recherche d’emploi, grâce à un cadre légal européen unifié.
  • La création d’un véritable marché européen dans les secteurs émergents pour faciliter les échanges intra-européens et bâtir des champions européens face aux concurrents américains de la Silicon Valley.
Next Euskadi
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les Démocrates Basques
PDE-EDP
Manifeste électoral du Parti Démocrate européen