Archives

31/08/2017

Ensemble pour le Pays Basque et le Béarn

Les candidats aux élections sénatoriales de la liste Elgar / Amassada ont présenté leur programme. Cette liste est composée de militants des deux mouvements basque et occitan : Eaj-Pnb et le PoC ou Parti Occitan.

rss Ezagutzera eman
Ensemble pour le Pays Basque et le Béarn

TELECHARGER LA PHOTO

Une seule ambition les anime : agir par et pour les territoires, loin des ambitions individuelles et des directives de partis parisiens. Jean Tellechea, adjoint au maire d’Urrugne qui mène cette liste le dit sans ambages : « nous nous battons pour les collectivités locales. Des candidats parlent des territoires, à l’occasion de ces élections sénatoriales. Pourtant, lors des dernières élections présidentielles et législatives, leur parti et eux-mêmes ont été silencieux sur cette question. Sous les présidences Sarkozy, à droite, Hollande, à gauche et maintenant Macron, les Collectivités locales ont perdu des moyens d’actions importants. Nous revendiquons une fiscalité locale claire et stable ! ».

Agir par les territoires : « tout est à repenser à l’échelle locale »

Pour Thérèse de Boissezon, 2e de la liste, membre du PoC et adjointe-déléguée au maire de Lescar : « le Béarn doit redistribuer les richesses entre des bassins d’emploi très divers. Tout est à repenser à l’échelle locale, notamment dans l’environnement ». Mme de Boissezon rajoute : « cela signifie aussi appliquer au plus près des décisions générales. La mesure des repas bio dans les cantines scolaires dépend d’un travail de terrain entre écoles, producteurs locaux bio et circuits courts ».

Jean Tellechea résume l’état d’esprit de cette liste. « Pour nous, l’identité est le moteur du développement économique, social et culturel. Grâce à elle, nous soulevons des montagnes dans l’entreprenariat, nous soulevons des montagnes pour la solidarité, nous soulevons des montagnes, pour défendre notre culture ».

Agir pour les territoires : « un territoire, une collectivité »

Les candidats revendiquent le principe de « un territoire, une collectivité. Le Béarn et le Pays Basque ont besoin chacun d’une Collectivité locale, pour agir efficacement. »

Chaque Collectivité aurait en charge un statut territorial de l’euskara, pour l’une et un statut territorial du gascon pour l’autre. Des Agences sur les thèmes clés de l’énergie, du développement économique et de la formation supérieure sont à créer à l’échelle de chaque territoire. Les sénateurs devront obtenir l’implication active de l’Etat, dans chacun de ces projets qui fédéreront également les acteurs locaux concernés. Une conférence expérimentale des services publics, regroupant tous les partenaires publics permettra de trouver par anticipation, des solutions, par exemple à des projets de fermeture d’écoles.

Des projets volontaristes pour le Béarn et le Pays Basque, au moment où le bilan des sénateurs sortants sur des sujets clés est insuffisant. Jean Tellechea rappelle que « les zones de revitalisation rurale ou ZRR sont primordiales pour les communes en difficulté. Elles permettent des exonérations de charges pour les entreprises, les hôtels ou les gîtes ruraux. Résultat : aucune commune du Pays Basque n’est en ZRR et seulement 82, en Béarn, alors qu’il y en a 250, dans les Landes ou les Hautes-Pyrénées ! ».

« La France, dernier pays centralisé, empêche la maîtrise de notre développement »

Daniel Daraspe, 3e sur la liste, adjoint au maire de Berrogain-Larruns, en Soule, conclut en rappelant que « l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne ou le Royaume-Uni sont tous régionalisés, sauf la France. Paris continue à prendre des décisions que nous devrions adopter en Béarn ou en Pays Basque. Paris interdit l’extraction de gaz de schiste, mais admet les projets de mines d’or, sans que nous n’ayons aucun pouvoir ! ».

Nul doute qu’au sénat, il faudra des élus dont la seule ambition sera de défendre ensemble, le Béarn et le Pays Basque.

 

Les candidats aux sénatoriales de la liste Elgar/Amassada

1-      Jean Tellechea, adjoint au maire d’Urrugne,en charge du développement économique

2-      Thérèse  de Boissezon, adjointe-déléguée au maire de Lescar, en charge de la culture occitane

3-      Daniel Daraspe, adjoint au maire de Berrogain-Larruns, délégué à la Communauté Pays Basque

 

4-      Gaxuxa Elhorga-Dargains, adjointe-déléguée au maire de St Jean de Luz, en charge de l’euskara, du patrimoine et de la culture basque, déléguée à la Communauté Pays Basque

Elle a dit : « je suis persuadée que la proximité est plus que jamais indispensable aujourd’hui ».

5-      Leopold Darritchon, maire honoraire de Labastide-Clairence, ancien conseiller général

Il a dit : « maire pendant 31 ans de Labastide-Clairence et conseiller général, durant 6 ans, je souhaite apporter ma petite caution à la crédibilité de cette liste »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les Démocrates Basques