Votre opinion nous intéresse!

Archives

26/02/2018

« Par principe… soyons pragmatiques »

La fondation Luro (association à but non lucratif) montre par ses choix stratégiques qu’elle répond aux enjeux du Pays basque intérieur de demain. Elle ouvre la voie d’une politique de santé adaptée à son territoire.

rss Ezagutzera eman
« Par principe… soyons pragmatiques »

TELECHARGER LA PHOTO

Quand notre système de santé s’est développé dans les années 1950 et 1960, dans une période de croissance, il n’y avait pas les mêmes contraintes. II n’y avait pas forcément les mêmes besoins organisationnels qu’aujourd’hui car la dynamique et les modèles de gestion étaient différents. Soixante ans ont passé et le Pays basque intérieur attend des réponses adaptées à son évolution car les disparités d’accès aux soins sont réelles. La fondation Luro réagit dans ce sens. Depuis ces dernières années, sa direction a dépassé les positionnements de « principe » pour étudier un projet pragmatique. Le Dr Pierre Lhosmot « ex-pensionnaire » de la Fondation Luro, aimait à rappeler l’importance de l’impact sur l’économie locale de cet établissement et comparer la fondation à une colonie de fourmis ou à une ruche d’abeilles travailleuses. Car il est vrai que cette structure assure un service de santé de proximité efficace et répond aux besoins de ses habitants. C’est un enjeu de santé publique, c’est-à-dire de coûts de santé et de services mais aussi de pérennisation de son offre de services dont la population a et aura besoin.

Adapter les soins aux besoins des patients

Le service de chirurgie ambulatoire déficitaire (manque d’activité) est effectivement fermé. Maintenant, le défi de la clinique est de répondre au mieux à des patients dont les pathologies sont surtout associées au vieillissement. Concrètement, au quotidien, la clinique assure des soins de suite, de réadaptation (SSR), de médecine générale, plus des consultations spécialisées et des soins à destination des résidents de maisons de retraite. Ce sont des soins qui ne peuvent pas être délocalisés. En concentrant l’activité de la clinique autour d’une prise en charge gériatrique de qualité sur un territoire vieillissant d’un point de vue démographique, le service se transforme en un projet d’avenir car il évite le dispersement en répondant aux principaux besoins des patients. Il distribue plus efficacement, notamment en réduisant les coûts d’entretien, l’offre de soins médicalisés sur le Pays basque.

Un statut de premier employeur du territoire renforcé

A la clé, ce sont même une dizaine d’emplois supplémentaires qui devraient être créés par la Fondation Luro, déjà premier employeur du territoire avec ses 125 salariés. Ce modèle de clinique adapté aux contraintes actuelles est un projet structurant pour Ispoure et ses alentours. C’est surtout un choix utile y compris d’un point de vue de l’emploi local. Il répond aux exigences de l’Agence régionale de santé (ARS) et il s’inscrit dans une dynamique à poursuivre sur l’ensemble de la Communauté Pays basque. Car il faut continuer de penser à une politique de santé équilibrée répondant aux besoins réels, en particulier entre les centres urbains et les territoires intérieurs. C’est une réflexion d’ensemble qui doit être poursuivie sur le territoire du Pays basque et de la région. En s’adaptant à ces réalités, la Fondation Luro en réseau avec les centres hospitaliers de Bayonne et Saint-Palais s’inscrit déjà de façon pragmatique, dans ce schéma territorial de santé.

 

A mon ami Pierre…  grand admirateur des hyménoptères !

 

Pako Arizmendi, président EAJ-PNB

 

Alderdi Eguna 2018
Jarrai ezazu Gurekin
Next Euskadi
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les Démocrates Basques
PDE-EDP
MANIFESTE
De la crise de l‘Europe à un nouvel espoir européen.
Le temps de la refondation.