Next Euskadi
Votre opinion nous intéresse!

Archives

19/03/2018

« Il faut associer le rugby professionnel et amateur autour d‘un grand club basque »

Le Pays basque a besoin d‘un club de rugby Ă  lâ€˜Ă©chelle du territoire pour crĂ©er un engouement sincĂšre de la part des supporters de l‘intĂ©rieur comme de la CĂŽtĂ© basque autour de « son » Ă©quipe professionnelle.

rss Ezagutzera eman
« Il faut associer le rugby professionnel et amateur autour d‘un grand club basque »

TELECHARGER LA PHOTO

Les débats internes au Biarritz Olympique Pays basque et à l’Aviron Bayonnais ces dernières semaines montrent que l’épisode de la fusion de 2015 n’est pas complétement digéré. Les résistances doivent aujourd’hui être dépassées dans le nouveau cadre institutionnel qu’offre la Communauté d’agglomération Pays basque. La position prudente de Jean-René Etchegaray ouvre le débat sur la place du rugby professionnel en Pays basque et il faut avancer.

Il est temps de défendre un projet de club professionnel unique qui intéresse également l’ensemble des acteurs amateurs du rugby basque. Il faut un grand club basque dans l’élite rassemblant les compétences des deux clubs concernés pour jouer en Pro D 2 ou en Top 14 (en alternant les matchs entre Jean Dauger et Aguilera dans un premier temps). L’adhésion des actuels partenaires des deux clubs sera indispensable pour la création de ce club professionnel dont tout un peuple se sentira concerné.

Une agglomération pour rassembler le rugby basque

Au moment de la question de la fusion en 2015, un autre club de pro D2, le Pays d’Aix Rugby Club devient Provence Rugby. Le message était clair : rassembler le rugby provençal autour du club de la nouvelle métropole Aix-Marseille-Provence. Sans chercher à mettre en place un rugby de Province à la britannique (le Munster ou le Leinster en Irlande rassemble des provinces), développer des clubs professionnels à l’échelle de territoire identifié culturellement est une aubaine. D’ailleurs, de fait, le rugby professionnel en France est surtout porté par des métropoles, au sein de communauté d’agglomération. D’un point de vue économique, commercial et identitaire, la métropole a l’envergure idéale. En Provence, le club professionnel passé en Fédérale 1 Elite a fait ce choix… Il a son centre de formation et son Académie qui fait le lien avec les écoles locales de rugby. Le projet est territorial, politique, économique et sportif. En Pays basque, la Communauté d’agglomération Pays basque est l’institution idéale pour préserver l’ensemble du rugby local, développer un rugby d’élite compétitif, fort et porté par tout un territoire. Ce club peut contribuer, associé à d’autres acteurs territoriaux, à véhiculer une image dynamique et moderne du Pays basque. 

Associer le rugby amateur basque au projet professionnel

La communauté d’agglomération Pays basque a aujourd’hui l’opportunité de rassembler l’ensemble du rugby amateur et professionnel autour d’un projet fort. Le Pays basque foisonne de clubs à forte identité qui s’affrontent tous les week-ends et dont les plus jeunes joueurs rêvent de jouer dans l’élite. Ils sont tous issus des écoles de rugby qui sont autant de centres de détection et de formation des futurs espoirs locaux. C’est une chance pour un futur club professionnel unique. Compter sur un réseau structuré de clubs, avec des encadrants bénévoles, sportifs et médicaux, constitue une passerelle efficace pour diriger les meilleurs vers une Académie basque. Bien entendu, tous ces « encadrants » seraient aidés financièrement par l’entité professionnelle pour structurer ce lien entre le monde amateur et professionnel. Dans cet esprit, Vannes a sa Breizh rugby académie tout comme Provence rugby a son Académie de formation. La sélection pour le Haut niveau se fait ensuite. Les meilleurs entrent dans les structures du centre de formation de l’élite. Si des quotas de joueurs (50 % ?) issus des clubs locaux sont respectés dans l’équipe professionnelle, c’est le rugby basque tout entier qui sera gagnant et qui sera soutenu. Dans un projet de développement ambitieux et fédérateur, l’ouverture vers les clubs d’Hegoalde (Pays Basque sud) nous donnerait l’accès vers de nouveaux partenaires institutionnels et privés. Une manne financière et «supportrice» non négligeable dans ce type de projet.

 

Pako Arizmendi, président régional d’EAJ-PNB

 

 

 

Crédit photo : rugbyrama

Next Euskadi
Aberri Eguna 2018
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les DĂ©mocrates Basques