Next Euskadi
Votre opinion nous intéresse!

Archives

09/04/2018

Loin de Paris, il existe un nationalisme, basque, démocrate et tourné vers l‘avenir

En France, trop peu de journaux éclairent sur le renforcement de mouvements nationalistes en Bretagne, en Corse, en Alsace, en Catalogne ou en Pays basque. Pourtant, des demandes régionalistes, autonomistes s‘affirment chaque jour davantage pour contribuer au développement des territoires à forte identité.

rss Ezagutzera eman
Loin de Paris, il existe un nationalisme, basque, démocrate et tourné vers l‘avenir

TELECHARGER LA PHOTO

Davantage d’autonomie, des compétences accrues

Le nationalisme souffre en France de l’hypermédiatisation du Front national qui vampirise ce que peut être un nationalisme moderne et ouvert. Pourtant, la revendication moderne et ouverte de particularismes locaux existe. Elle est même importante parce qu’elle s’appuie sur des réalités géographiques, historiques, culturelles ou encore économiques spécifiques partagées par un très grand nombre. Dans le cas de la Corse, constituée en Collectivité territoriale, les nationalistes ont pris leur distance avec la violence pour participer pleinement à la vie politique, jusqu’aux succès de décembre dernier que l’on connait. Ces partis nationalistes ne souhaitent pas faire sécession avec le reste du pays, ils demandent plutôt davantage d’autonomie, des compétences accrues, une reconnaissance culturelle, linguistique pour leur territoire.

Des demandes régionalistes, autonomistes s’affirment chaque jour davantage pour contribuer au développement de ces territoires. Ici, il y a un territoire, le Pays basque, Iparralde, constitué de trois provinces historiques : celle du Labourd (la Côte basque), celles de Basse-Navarre et de Soule (le Pays basque intérieur). Chacune de ses provinces a des particularités économiques, sociales, infrastructurelles, culturelles, linguistiques et architecturales qui méritent d’être prises en compte localement. Ce Pays basque divers correspond aujourd’hui à l’espace politique de la Communauté d’agglomération Pays basque, au sein de la région Nouvelle Aquitaine où il y a le Parti nationaliste basque-Eusko alderdi jeltzaea (EAJ-PNB) pour défendre les spécificités de ces territoires particuliers. EAJ-PNB y défend notamment l’usage de la langue basque parce qu’elle une des richesses culturelles du Pays basque. EAJ-PNB est un parti basque, démocrate, aconfessionnel et humaniste, ouvert au progrès et tourné vers l’avenir qui cherche à mener la politique autrement.

Le nationalisme basque d’EAJ-PNB est démocrate, européen et tourné vers demain

Issu du mouvement démocrate-chrétien, qui a très largement œuvré à la construction européenne, EAJ-PNB est fondamentalement européen. Dans sa culture politique, les projets politiques sont légitimés par l’adhésion de tous, autour d'un projet libre et démocratiquement partagé. Au quotidien, EAJ-PNB travaille au sein des municipalités, au sein de la Communauté d’agglomération Pays basque… pour donner vie à la démocratie locale, en respectant les institutions. EAJ-PNB n’est pas un parti qui exclut, il est ouvert à tous ceux qui veulent contribuer à l’avenir de ce territoire basque divers, riche et dynamique.

 

Pako Arizmendi, président d’EAJ-PNB (Euzko alderdi Jeltzalea-Parti nationaliste basque )

Next Euskadi
Aberri Eguna 2018
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les Démocrates Basques