Votre opinion nous intéresse!

Archives

02/05/2018

Lema Eguna : « Garazi-Baigorri : quels déplacements ? »

Panpi Etchegaray, maire-adjoint de St Martin d‘Arrossa et vice-prĂ©sident du syndicat des mobilitĂ©s de la CommunautĂ© Pays Basque Ă©tait l‘intervenant principal de cette soirĂ©e-dĂ©bat, organisĂ©e par Eaj-Pnb, ce vendredi 20 avril, Ă  Irouleguy. Lema Eguna ou la JournĂ©e de Lema fait rĂ©fĂ©rence au trimestriel « Lema » que nous publions. Lema signifie le « gouvernail » (d’un bateau) en français.

rss Ezagutzera eman
Lema Eguna : « Garazi-Baigorri : quels déplacements ? »

TELECHARGER LA PHOTO

Panpi a abordé d’emblée un paradoxe. Chacun se déplace régulièrement en voiture. Pourtant la société du tout-automobile est remise en cause. Il a précisé : « en milieu rural, il est plus difficile de se passer de l’automobile ». Pourtant, la voiture individuelle pose comme en ville, des problèmes de pouvoir d’achat. C’est le second poste budgétaire des ménages et un coût moyen annuel de plus de 6000€. Des problèmes de pollution ou de santé publique, comme la sédentarité et le stress, complètent un tableau à charge contre l’automobile.

Pour autant, des alternatives émergent en milieu rural, comme l’a montré Priscilla Ludovico, l’ex-animatrice du service collectif « Kintoa Mugi », en vallée des Aldudes. Deux entrepreneurs de la technopole Izarbel de Bidart, le premier spécialisé dans un service de covoiturage simple d’utilisation, et l’autre, à la tête d’un projet de scooter propre, montrent également les solutions à venir grâce à l’innovation privée.

Autre sujet : sortir la voiture des centre-bourgs justifie la déviation de Baigorri et celle en projet depuis plus de 30 ans de St Jean Pied de Port ! Deux visions : d’une part, la crainte d’une baisse de la clientèle par un moindre passage de voitures et d’autre part, la volonté de rendre le centre bourg plus attractif et générer une nouvelle clientèle. Autre enseignement de la soirée : deux communes voisines, mais deux situations différentes entre Jean Pied de Port, « destination touristique » et Baigorri, « lieu de passage ».

Les liaisons vers « l’extérieur », St Palais, Bayonne et la Navarre ont également permis l’échange de points de vue, avec notamment un projet qui tient à cœur à Panpi Etchegaray, l’ancien cheminot de la gare de St Jean Pied de Port : l’amélioration de la desserte du train Garazi-Bayonne.

Au final, une soirée dense axée sur des sujets concrets, qui montre à quel point, les sujets sur les déplacements seront au cœur de l’agenda politique local, en milieu urbain comme en milieu rural, avec pour chaque territoire, des solutions adaptées à trouver et à promouvoir.

 

Jarrai ezazu Gurekin
Next Euskadi
Aberri Eguna 2018
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les DĂ©mocrates Basques
PDE-EDP
MANIFESTE
De la crise de l‘Europe Ă  un nouvel espoir europĂ©en.
Le temps de la refondation.