Next Euskadi
Votre opinion nous intéresse!

Archives

08/03/2019

Leixuri Arrizabalaga : « Il est de la responsabilitĂ© de tous de construire un avenir dans l’égalitĂ© et l’éradication des facteurs gĂ©nĂ©rateurs de discrimination »

La parlementaire d’EAJ-PNB a assurĂ© que la diffĂ©rence salariale est le symptĂŽme de l’inĂ©galitĂ© dont souffrent les femmes. Elle a incitĂ© les institutions basques Ă  poursuivre leur travail « pour qu’Euskadi soit un des pays les plus avancĂ©s d’Europe, dans le domaine de l’égalitĂ© ».

rss Ezagutzera eman

TELECHARGER LA PHOTO

TELECHARGER VIDEO

PARTAGER LA VIDEO

« La différence salariale reproduit et perpétue l’inégalité des femmes et des hommes. C’est la responsabilité de tous de contribuer à son éradication : institutions, entreprises, syndicats et la société dans son ensemble ». La parlementaire jeltzale, Leixuri Arrizabalaga a reconnu que nous sommes face à un problème complexe multifactoriel. Cela exige une réponse multidimensionnelle qui devra concerner tous les agents concernés. Lors de la session plénière d’hier, Mme Arrizabalaga a expliqué que la différence salariale tient en deux questions fondamentales : le salaire inférieur des femmes, due à des métiers de moindres rémunérations et un temps de travail quotidien plus faible. Leurs contrats sont plus précaires et elles doivent en plus s’occuper de la maison et de la famille. Des facteurs qui ont cours dans le monde entier qui n’ont ni frontière, ni âge, ni type d’activités.

 « En 2016, le revenu des femmes était de 15 578€ et celui des hommes de 26 696€. Une différence de plus de 10 000€. En général, les femmes perçoivent moins parce qu’elles travaillent moins d’heures que les hommes – plusieurs fois pour répondre aux besoins de nos familles – nous le faisons dans des secteurs moins valorisés économiquement et nous occupons des postes de responsabilité ». Elle a assuré qu’il est évident que l’égalité exige l’engagement de toutes les personnes, « parce que la société doit savoir qu’elle peut également agir en faveur de l’égalité. Nous ne pouvons pas regarder de l’autre côté ».

Leixuri Arrizabalaga a réitéré que la défense de l’égalité dans l’environnement familial est une priorité qui préoccupe et occupe son parti et les institutions basques. Elle a rappelé les actions, les plans et les initiatives qui ont été mis en place tout au long de cette législature pour que l’égalité soit réelle et effective. Elle a souligné « les politiques publiques qui se développent dans les domaines juridique, de l’inspection, de l’éducation et dans le secteur de l’emploi ».

Parmi les avancées, il faut souligner les autorisations parentales égales et non transférables, la stratégie contre la différence salariale, la proposition d’élargir la loi sur l’Egalité ou les campagnes d’inspection du travail. Mme Arrizabalaga a également cité l’initiative approuvée cette semaine par le Gouvernement Basque : incorporer des clauses en faveur de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, dans les contrats publics ; une mesure incluse dans la stratégie pour réduire la différence salariale et qui fixe un objectif : Euskadi doit se situer en 2030, entre les 5 pays européens qui auront réduit le plus la différence salariale. Elle conclut ainsi son intervention : « nous continuons à avancer de façon résolue, nous vivons dans une société chaque jour davantage impliquée en faveur de l’égalité, mais le chemin est long et nous continuerons l’effort initié il y a quelques années, pour laisser à nos enfants, une société meilleure, dans laquelle les femmes et les hommes bénéficient des mêmes droits et des mêmes opportunités ».

Next Euskadi
Points de Vente
Alderdi Eguna 2018
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les DĂ©mocrates Basques
PDE-EDP
MANIFESTE
De la crise de l‘Europe Ă  un nouvel espoir europĂ©en.
Le temps de la refondation.