Next Euskadi
Votre opinion nous intéresse!

Archives

11/03/2020

Ioan Hacala : « je devrais ĂȘtre dĂ©lĂ©guĂ© au dĂ©veloppement durable »

Ioan Hacala est un actif curieux qui aime travailler en Ă©quipe. Cette campagne Ă©lectorale est un nouveau challenge source de plaisirs pour lui. Il regrette l‘inutile montĂ©e en tension. S‘il est Ă©lu de la majoritĂ©, il aura Ă  cƓur de proposer un plan d‘actions participatif pour faire de Ciboure, une ville durable.

rss Ezagutzera eman
Ioan Hacala : « je devrais ĂȘtre dĂ©lĂ©guĂ© au dĂ©veloppement durable »

TELECHARGER LA PHOTO

Ingénieur spécialiste en procédés laser, entrepreneur, dirigeant d’un club de sport durant de longues années, y a-t-il un fil conducteur qui vous mène à la politique ?

De façon générale, c'est la curiosité qui m'a poussé dans la vie, puis l'envie de découvrir et de mettre en pratique. Et tout jeune déjà, mon engagement associatif au sein l'Urruñarrak Handball en tant que joueur et arbitre m'a donné le goût du travail avec et pour les autres. C'est pour ça qu'aujourd'hui, je ne conçois pas de faire partie d'une communauté quelle qu'elle soit, simplement en consommateur. Ainsi participer et apporter toutes les compétences acquises de mes différentes expériences au profit de ces structures, est pour moi naturel. S'investir en politique était donc dans la suite des choses. Et lorsqu'il a fallu faire les premiers pas, compte tenu de mon attachement à notre beau pays (Euskadi) et à son histoire, ses valeurs et les personnes que j'y ai rencontré, EAJ PNB s'est imposé comme une évidence.

 

Etudiant à Orléans, vous avez travaillé avec des Japonais. Que répondez-vous aux détracteurs de la fermeture supposée des nationalistes et donc d’EAJ-PNB ?

Il est vrai que le mot "Nationaliste" à une connotation péjorative en Europe, il renvoie aux heures les plus sombres de l'Histoire, et aujourd'hui il est le signe pour beaucoup du repli sur soi.  Associer EAJ PNB à cette vision simpliste du nationalisme est une erreur que beaucoup font par manque de culture politique. Depuis de nombreuses années, EAJ PNB, à la tête de la Communauté Autonome Basque a prouvé qu’il est possible de défendre son identité culturelle, tout en restant ouvert aux autres et engager sa communauté dans la modernité pour en faire une des régions les plus riches d'Europe. 

 

Comment se déroule cette campagne électorale au sein de l’équipe menée par Henri Hirigoyemberry, à Ciboure ?

 Elle se déroule bien. Nous sommes 2 membres du PNB sur cette liste, J'ai la chance d'avoir à mes côtés Iñaki Ibarloza, un des fondateurs de notre mouvement en Ipar Euskadi et pouvoir bénéficier de son expérience est une vraie chance. C'est la première élection à laquelle je participe en tant que candidat. Je prends énormément de plaisir dans le travail de préparation de notre programme et également à le promouvoir et le confronter au public. Cet exercice est très intéressant et permet de prendre du recul sur les principes et les idées qui m'animent. C'est très formateur. Après compte tenu de la configuration particulière des élections municipales à Ciboure c'est l'incertitude qui règne, bien malin sera celui qui aura le bon pronostic. L'atmosphère en est tendue inutilement et je sens la tension et l'agressivité monter, notamment lors des réunions publiques et sur les réseaux sociaux. Je le déplore, je ne vois pas la politique comme un affrontement mais plutôt comme la mise en place de compromis acceptable pour tous. Enfin, et comme dans toutes les expériences auxquelles j'ai participé, cette campagne a été l'occasion de belles rencontres et rien que pour ça, elle valait le coup d'être vécue.

Quels seront vos champs de responsabilités si vous êtes élus dans la majorité municipale ?

Je devrais être délégué au Développement Durable. Mon travail, dans un premier temps, consistera à établir, en collaboration avec les structures institutionnelles, les associations, les commissions municipales et les Cibouriens, un véritable plan d'action type agenda 21 en faveur de la transition écologique, de la responsabilité sociale et de l'économie durable. Tous les projets que notre liste a défini dans son programme seront développés en réfléchissant à leurs impacts sur l'environnement et de façon plus large, penser que leur mise en œuvre doivent servir les générations futures... Et bien sûr, dans un second temps, en assurer le service après-vente, pour s'assurer que cet engagement ne reste pas lettre morte.

Next Euskadi
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les DĂ©mocrates Basques
PDE-EDP
Manifeste électoral du Parti Démocrate européen