Next Euskadi
Votre opinion nous intéresse!

Archives

22/05/2020

Entreprises et COVID-19: Comment le numérique doit relancer nos économies ?

Les outils numériques permettent aujourd‘hui de maintenir l‘activité de la majeure partie des entreprises locales. Contrairement aux représentations que l‘on en a, le numérique ne sert pas uniquement à continuer à échanger au sein de l‘entreprise, il permet également d‘optimiser les outils de production. C‘est même un élément stratégique de la compétitivité des entreprises basques.

rss Ezagutzera eman
Entreprises et COVID-19: Comment le numérique doit relancer nos économies ?

TELECHARGER LA PHOTO

S’il fallait retenir quelque chose de positif de cette crise du COVID-19, c’est surement la capacité de la majorité des entreprises à avoir pu s’organiser grâce au télétravail. Les Grandes entreprises et certaines PME ont su adopter une démarche d’amélioration de l’organisation du travail en s’appuyant sur les technologies numériques.

 

Les médias insistent sur le développement des plateformes de réunion en ligne comme Microsoft Teams, Zoom, Gotomeeting qui ont connu un véritable boom ces dernières semaines. Elles se sont avérées pratiques et très adaptées pour l’ensemble des taches de communication et de management. Ailleurs dans l’entreprise pourtant, même si ce n’est pas aussi visible, le numérique a contribué à maintenir les outils de production. Les entreprises les plus disposées ont pu en tirer avantage : pour la dématérialisation des documents, la numérisation des processus métiers… Malgré cela, depuis le déconfinement et le retour progressif en usine ou au bureau, nombre d’entre nous se rendent compte des lacunes et des limites de ces outils de gestion et de travail en général. Des scories apparaissent. Des difficultés souvent bénignes deviennent contraignantes, critiques voire bloquantes pour effectuer le travail à distance et prévenir d’autres crises similaires. Par exemple, dans le suivi des projets, le manque de visibilité sur les comptes rendus papiers ou dans des logiciels « maison » non accessibles à distance ou non connectés au Système Informatique de l’entreprise s’avère pénalisant. Dans l’accès à la documentation, la numérisation seulement partielle, notamment le maintien sous format papier de classeurs de plans, de procédures, de spécifications techniques ne permettent pas une recherche optimisée de l’information. Cela a pu bloquer la continuité des tâches. L’organisation du travail collaboratif aurait pu être plus flexible, rapide et ergonomique : pour ceux qui ont pu maintenir une activité en présentiel sur le terrain, la capacité de créer et de gérer des interventions, en particulier de maintenance s’est faite de manière autonome, sans avoir besoin du support d’autres départements. Le recours à des dispositifs numériques dans la création ou l’optimisation de procédures de fonctionnement ou de processus métier sont aujourd’hui des solutions pour adapter rapidement l’organisation à des changements technologiques ou de marché. Le numérique, ce n’est pas que de la visio-conférence, il est partout dans l’entreprise !

  

Souvent diabolisée par des a priori sur la complexité de mise en place, des coûts importants, des contraintes trop lourdes… la transformation numérique est en réalité la passerelle vers plus de compétitivité. Elle permet une mobilisation transversale des équipes, une implication de tous dans la stratégie de l’entreprise et la mise en place d’outils personnalisés à chacun des métiers. J’en suis convaincu. Cette sortie de crise doit servir de levier d’action pour apporter des réponses à toutes ces questions. Là où hier ces problématiques restaient dans un coin de notre bureau avec un faible niveau de priorité, noyées dans le flux quotidien de tâches à faire, elles sont aujourd’hui au centre de la table car la conjoncture les a révélées de façon brutale !

 

Le numérique est la clef pour sortir de cette crise et sera la clef pour parer aux suivantes. Même si le changement, l’idée de modifier son organisation et/ou ses technologies semble parfois insurmontable et effrayant, finalement, on observe que les entreprises qui réussissent sont celles qui adoptent ces stratégies numériques dans l’ensemble de leur fonctionnement. Certes, elles doivent se faire accompagner, apprendre à faire confiance, à la fois dans leur réflexion et dans la mise en place de solutions. Mais ça marche. Le numérique, ce n’est pas que de la visio-conférence. La transformation numérique est aujourd’hui partout, à toutes les étapes de la production : la dématérialisation documentaire, l’organisation de la donnée technique, la numérisation des processus de travail, l’optimisation du travail collaboratif entre les personnels « terrains » et « bureaux », la supervision des opérations en temps réel, la création de jumeaux numériques. Bref, tous les aspects quotidiens de l’entreprise.

 

Ce gain organisationnel grâce aux outils numériques participe aujourd’hui de l’amélioration de la compétitivité des entreprises. La période de crise nous oblige à nous remettre en question et nous incite à nous préparer pour être opérationnels et compétitifs. Les outils numériques doivent absolument être au cœur des stratégies de nos entreprises.

 

 

Christophe LAMBOLEY-DEPOIRE

Ingénieur commercial à ALGO’TECH, acteur de la transformation numérique à Bidart.

Membre d’EAJ-PNB, candidat dans la liste Biarritz Nouvelle Vague

(article paru dans la Semaine du Pays Basque)

Next Euskadi
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les Démocrates Basques
PDE-EDP
Manifeste électoral du Parti Démocrate européen