Next Euskadi
Votre opinion nous intéresse!

Archives

06/07/2020

Des fondations pour continuer

Les élections municipales 2020 ont été semées d’embuches. Après un premier tour printanier maintenu sous la menace d’une pandémie meurtrière, un deuxième tour estival nous offre sans grande surprise un taux de participation désastreux. Dans ce contexte inédit, EAJ-PNB a maintenu sa représentation dans les assemblées municipales. Depuis dimanche dernier, EAJ-PNB compte deux maires et 10 conseillers municipaux dont 4 délégués communautaires. C’est sur cette base que nous devons continuer à travailler.

rss Ezagutzera eman
Des fondations pour continuer

TELECHARGER LA PHOTO

C’est l’heure du bilan. Après la constitution des 140 conseils municipaux basques dès le premier tour, 18 communes ont dû passer par un second tour pour élire leurs représentants… Avec un taux de participation de 52,7% des inscrits, en baisse de 7% par rapport à 2014, seul un électeur sur deux s’est rendu aux urnes. La menace du COVID-19, le soleil estival, ou tout simplement le désintérêt de ces comices ont rendu ces élections secondaires dans le quotidien des électeurs basques. C’est un constat désastreux quand on sait que ce sont pourtant les élections municipales qui connaissent la plus grande participation, avec l’élection présidentielle, en France. La chose publique, même de la plus grande proximité, ne semble plus intéresser les électeurs. C’est grave. A Bayonne, le taux de participation a été de 43,43%, il est de 46% à Biarritz... A Hendaye, Ciboure, Urrugne, Ascain, Boucau, Bidache ou Mauléon-Licharre les taux de participation sont à peine plus importants. Il faut travailler à davantage de décentralisation pour expliquer aux citoyens qu’ils peuvent décider de leur quotidien. J’y vois un constat d’échec mais aussi une source de motivation.

EAJ-PNB, est le parti réel du territoire. Nous n’accordons pas plus d’importance aux valeurs dites de gauche que de droite. Nous essayons d’agir et de proposer des solutions dans un contexte donné, imposé par la mondialisation, en essayant de préserver notre territoire et notre peuple. La responsabilité et le droit à décider sont nos valeurs fondamentales que nous essayons de transmettre et de partager. Nous sommes un parti avec des racines humanistes qui veut laisser la liberté à chacun de décider de son avenir d’où qu’il vienne. Nous croyons aux gens, au bien-être, à l’autonomie, à la cohésion sociale. C’est pour ces valeurs que nous nous présentons aux élections. Aujourd’hui, nous comptons deux maires : Beñat Arrabit a été réélu maire à Saint-Martin d’Arossa, Alain Dubois à Macaye. Dix autres élus municipaux ont été élus en Soule, en Basse-Navarre et en Labourd. Il y a d’autres satisfécits. Sophie Laplace, notre candidate a été élue dans l’équipe municipale conduite par Jean-René Etchegaray. C’est même la seule militante d’un mouvement abertzale à figurer dans une majorité municipale d’une des trois grandes villes du BAB. A Biarritz, en dépit d’une très belle campagne de second tour, notre candidat EAJ-PNB, Christophe Lamboley n’a pas réussi à passer dans la liste conduite par Guillaume Barucq. Ils ont cependant, l’un et l’autre, montré beaucoup d’ouverture d’esprit, de volonté pour faire de notre Pays basque un pays responsable et autonome. Ailleurs des listes abertzale, issues d’EH Bai, se sont affirmées, à Urrugne, Ixassou ou Ustaritz. EAJ-PNB suit son chemin. Nous avons des fondations qui nous permettent de continuer à tracer une voie vers plus de décentralisation et de libertés locales, dans les mairies et dans la Communauté d’agglomération Pays basque.

Pako Arizmendi, président régional d'Eaj-Pnb

 

Next Euskadi
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les Démocrates Basques
PDE-EDP
Manifeste électoral du Parti Démocrate européen