Next Euskadi
Votre opinion nous intéresse!

Archives

25/06/2021

Le Pays Basque a besoin de terres agricoles à cultiver

La presse s’est fait l’écho d’une action d’occupation de terres agricoles pour dénoncer la spéculation foncière en Pays Basque.

rss Ezagutzera eman
Le Pays Basque a besoin de terres agricoles à cultiver

TELECHARGER LA PHOTO

Ce mercredi matin, une soixantaine de militants du syndicat ELB et de l’association Lurzaindia ont débuté une action d’occupation d’un terrain situé chemin de Berrueta à Arbonne. Ces militants dénoncent la vente d’un terrain de 15 hectares à des fins spéculatives puisqu’il a été vendu à une personne qui n’a pas de projet agricole. Ce cas est exemplaire d’une situation inacceptable : l’intérêt privé de propriétaires fortunés prime sur l’intérêt général de notre territoire. L’aspiration au calme de certains prime sur la nécessité de préserver l’activité agricole.

EAJ dénonce ce type de projet qui consacre la dépossession de terre à forte valeur agricole, en côte basque. Il est impératif d’inverser une tendance qui dénature et appauvrit paradoxalement nos ressources sur le moyen et le long terme.

Il faut stopper le rouleau compresseur de l’activité résidentielle et touristique qui détruit petit à petit notre environnement car :

  • Elle produit des logements destinés à des gens de l’extérieur ;
  • Elle consomme du foncier partout et notamment du foncier agricole, comme l’illustre parfaitement l’exemple d’Arbonne ;
  • Elle monopolise la ressource économique sur un seul secteur d’activité touristique et résidentielle au lieu de maintenir une économie diversifiée et durable garante d’un tissu social, solide, pérenne et durable.

EAJ déclare fondamental le fait que la terre continue d’être cultivée ou utilisée à des fins productives pour que notre territoire ne soit pas dénaturé. Cela doit être une priorité. Aujourd’hui, le Pays basque manque cruellement de terre réservées aux activités agricoles et industrielles.

EAJ revendique de ne se soumettre ni à la spéculation foncière ni à un modèle de tourisme de masse, destructeurs du tissu social et environnemental.

Les pouvoirs publics locaux doivent encourager les initiatives de développement économique rural et industriel. La qualité de vie des campagnes et des villes du Pays basque en dépend. Cela est devenu, ces dernières années, un enjeu vital pour la survie de notre territoire. L’animation d’une gouvernance globale pour une stratégie foncière agricole est aujourd’hui impérative. Des outils de préservation du foncier agricole doivent être mis en place pour ne dénaturer ni nos villes, ni nos campagnes basques.

 

Peio Etxeleku, président régional d’EAJ

Jean Tellechea, secrétaire régional d’EAJ

Jean Claude Saint-Jean, responsable agricole

Next Euskadi
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les Démocrates Basques
PDE-EDP
Manifeste électoral du Parti Démocrate européen