Next Euskadi
Votre opinion nous intéresse!

Archives

07/09/2021

Le combat démocratique continue pour la reconnaissance officielle des langues territoriales

Le recul sur la loi Molac a le mérite de réveiller les consciences. La réalité dans certains territoires est très éloignée de l’article 2 de la Constitution : « la langue de la République est le français ».

rss Ezagutzera eman
Le combat démocratique continue pour la reconnaissance officielle des langues territoriales

TELECHARGER LA PHOTO

Bonne nouvelle, la semaine dernière pour Idaux Mendy, Ayherre, Ossès et St Martin d’Arrosa, avec l’ouverture de classes immersives publiques dans ces communes. Larrau devra obtenir gain de cause, suite au refus injustifiable de la part de l’Education Nationale. La Corse ouvrira également deux écoles immersives à Bastia et à Biguglia.

Ces ouvertures de classes immersives nous réjouissent. Elles marquent un réveil des territoires face à une politique centralisatrice uniformisatrice.

Nous félicitons nos amis élus corses pour leur travail et leur détermination. Nous leur proposons de coopérer pour que les institutions françaises réforment l’article 2 de la constitution, véritable verrou à l’officialisation aux côtés du français, des langues territoriales.

 

Photo : Lors de l’Alderdi Eguna 2019,  au centre : Gilles Simeoni, président de l’exécutif corse, Francçois Alfonsi, député européen (derrière). A gauche : Andoni Ortuzar, président national d’EAJ. A droite : Pako Arizmendi, ex-président d’EAJ en Pays Basque nord et Jean Tellechea, actuel secrétaire de l’Ipar Buru Batzar, la direction régionale d’EAJ.

 

Next Euskadi
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les Démocrates Basques
PDE-EDP
Manifeste électoral du Parti Démocrate européen