Next Euskadi
Votre opinion nous intéresse!

Archives

15/06/2022

EAJ-PNB plus proche d‘Ensemble que de la Nupes

EAJ-PNB prend position pour le second tour des élections législatives.

rss Ezagutzera eman
EAJ-PNB plus proche d‘Ensemble que de la Nupes

TELECHARGER LA PHOTO

Chaque électeur est évidemment propriétaire de ses voix. Mais, EAJ-PNB est un acteur politique fondé sur des principes démocrates et abertzale. La direction régionale de notre mouvement partage ses réflexions, à l’aune de ces principes. 

Les 3 circonscriptions qui parcourent le Pays Basque nord vivront un duel entre candidat/es des coalitions Ensemble et Nupes. Les futur/es député/es défendront la majorité présidentielle ou la coalition Nupes, d’extrême gauche, puisque basée sur le programme de la France insoumise. 

EAJ-PNB soutient en Pays Basque, les candidat/es de la majorité présidentielle, pour deux raisons principales : 

-la Nupes défend le programme le plus centraliste, le plus inefficace, le plus éloigné des réalités des territoires, le plus souverainiste et le plus anti-européen des candidatures en lice. Les questions essentielles de la transition écologique et climatique, du pouvoir d’achat via une vie plus sobre et plus économe ou d’une économie productive vertueuse, s’organisent bien plus efficacement à l’échelle de l’Union Européenne et localement.  Au niveau européen, par les aides aux projets qui répondent à ces défis globaux. Localement, avec des projets qui valorisent nos ressources : énergétiques comme le bois énergie, les savoir-faire économiques, les projets alimentaires, la digitalisation, les déplacements collectifs ou le coworking/ télétravail, en faveur du pouvoir d’achat. Les trois candidat/es de la majorité présidentielle ont montré, en tant que député/e ou Conseillère départementale, leur volonté de décentralisation, leur engagement pro-européen, même si EAJ-PNB réclame un engagement renouvelé et plus résolu en la matière.

 

-la Nupes, la France insoumise et les candidat/es du Pays Basque issus de ce courant majoritaire sont les plus hostiles à l’affirmation des langue et culture basques et régionales. La France insoumise s’est opposée à la loi Molac sur les langues dites régionales, sous le prétexte d’une loi pro-enseignement privé. L’urgence de la situation conduit les défenseurs de ces langues à soutenir toutes les filières d’enseignement, afin de former le maximum de jeunes locuteurs. En Pays Basque, les candidat/es de la Nupes ont prétendu que ces langues étaient protégées en France, en faisant fi de la réalité. En la matière, la France insoumise soutient l'inégalité de traitement entre le français et le basque ou le gascon. Elle prône l'ultralibéralisme : seule la liberté d’engagement des militants ou des parents d’élèves est prise en compte. Ils refusent tout droit linguistique qui conduirait à l'instauration du basque dans le secteur public, comme le droit d’accueil en euskara, dans ses services. Ils sont également hostiles à la Charte européenne des langues régionales.

Les deux député/es en lice d’Ensemble ont quant à eux voté en faveur de cette loi Molac. 

Même si des divergences existent entre Ensemble et EAJ-PNB, le choix de la raison nous conduira à inviter à voter en faveur des candidat/es issus de cette coalition, ce dimanche 19 Juin, à l’occasion du second tour des élections législatives.

Next Euskadi
Points de Vente
Elections législatives des 11 et 18 Juin 2017 - Télécharger les programmes

Les Démocrates Basques
PDE-EDP
Manifeste électoral du Parti Démocrate européen