Archives

24/04/2024

EAJ-PNB reste en tête en Euskadi

Près de 50 ans après le retour à la démocratie en Espagne, EAJ-PNB reste la première force politique au sein de la Communauté Autonome Basque. Fort de ce nouveau succès, EAJ-PNB, compte désormais aller plus loin dans le développement du statut d’autonomie actuel pour continuer à servir tous les Basques d’Euskadi.

rss Ezagutzera eman
EAJ-PNB reste en tête en Euskadi

TELECHARGER LA PHOTO

Cela pourrait paraître anecdotique mais EAJ-PNB reste le parti qui recueille le plus de voix en Euskadi sud depuis les premières élections démocratiques de l’Espagne post-franquiste en 1977. Dimanche 21 avril 2024, EAJ-PNB a remporté les élections autonomiques au parlement Communauté Autonome Basque (35,22% des voix) devant EH Bildu (32,48% des voix), les deux partis abertzale obtenant chacun 27 députés à Vitoria-Gasteiz. Avec 14,22% des voix, le PSE en récupère 12 et sera la clé de la future majorité.

Les élections pour élire les représentants du Parlement de la Communauté Autonome Basque se sont déroulées dans un contexte calme, dans une atmosphère désormais normale un jour d’élection, ce qui démontre la maturité de la démocratie basque. Avec un taux de participation à la hausse (62,5%), le vote abertzale rassemble plus des 2/3 des voix. C’est historique dans la Communauté Autonome Basque. C’est aussi le signe de la pluralité de la société basque tout entière grâce notamment au système proportionnel qui permet aux différences forces politiques d’être représentées (Le PP remporte 7 sièges ; Sumar, 1 siège). C’est surtout la démonstration d’une demande plurielle des électeurs basques. Pour EAJ-PNB, ce vote majoritairement abertzale renforce notre volonté et nos possibilités d’aller vers le développement d’un nouveau statut d’autonomie, en bilatéralité avec l’Etat central.

Depuis 47 ans, EAJ-PNB est le parti le plus voté en Euskadi sud. C’est un fait unique en Europe et ces bons résultats dans les urnes démontrent la reconnaissance, par le peuple basque, de la qualité de notre gestion du pouvoir et de notre capacité à nous régénérer, d’être à l’écoute des demandes et des besoins des Basques, dans les villes et les campagnes d’Euskadi. Les prochaines semaines, nous travaillerons à sceller des alliances pour offrir la stabilité du pouvoir dont les institutions ont besoin pour continuer à écouter et servir tous les Basques d’Euskadi, comme nous le faisons depuis que le parti a été créé. Le jeune et futur Lehendakari, Imanol Pradales (49 ans dimanche dernier) aura la lourde tâche de former une équipe compétente et engagée, pour adapter une partie importante de notre nation à relever ses défis futurs : s’adapter au changement climatique, poursuivre l’accroissement du niveau de bien-être global, internationaliser notre présence et rester une terre d’accueil, profondément solidaire et humaniste.

PDE-EDP
Manifeste électoral du Parti Démocrate européen