LGTBIQ+ Harrotasunaren Nazioarteko Eguna

Archives

03/07/2024

Sur la Ve circonscription, Jean Marie Erramuzpe soutient Colette Capdevielle, députée de 2012 à 2017.

Intervention de Jean Marie Erramuzpe

rss Ezagutzera eman
Sur la Ve circonscription, Jean Marie Erramuzpe soutient Colette Capdevielle, députée de 2012 à 2017.

TELECHARGER LA PHOTO

Egunon deneri. Bonjour à tous.

Si je suis devant vous aujourd’hui, c’est parce qu’il y a 15 jours, le 18 juin, nous étions déjà là, nous, candidats EAJ-PNB, pour défendre le Pays basque, un Pays basque démocrate, libre, solidaire. Nous étions au premier tour des élections législatives pour ce qui est essentiel pour le Pays basque : la démocratie qui est dans notre ADN. Aujourd’hui, nous sommes de nouveau ici pour défendre la liberté, la démocratie, les valeurs humanistes, le respect de chacun dans un contexte effroyablement anxiogène. Je me dois de préciser les choses.

Comme je l’ai rappelé à plusieurs reprises, les élections législatives se déroulent en général en deux temps :

  1. Au premier tour, on défend ses idées, ses valeurs, sa vision du territoire
  2. Au deuxième tour, on soutient le candidat, la candidate qui se rapproche le plus de nous

En tant qu’EAJ-PNB, il nous est inconcevable de soutenir les comportements et encore moins les idées défendues par LFI au sein du Nouveau front populaire en grande partie pour leur attitude concernant nos langues Le basque et le gascon. Au premier tour, le Nouveau front populaire c’est-à-dire la gauche, au sens très large, a fait le choix de signer un cessez le feu, terme que j’ai toujours utilisé pour qualifier cette alliance immorale qui ne tiendra pas et qui explosera au lendemain du 7 juillet. Nous le savons tous. Pour le deuxième tour, j’espère désormais que ces alliances tiendront suffisamment longtemps pour empêcher le Rassemblement national de prendre le parlement.

Je ne peux pas voter pour un inconnu, parachuté, qu’on n’a jamais vu, quelqu’un qui ne partage pas mes idées, qui ne fait pas la différence entre Bergouey Viellenave et Bayonne. J’ai toujours conçu le député comme une personne proche de mon quotidien, que je connais, que je peux aller voir, qui saura défendre mes intérêts à l’Assemblée nationale parce que nous partageons un certain nombre de choses qui nous définissent.

Pour le deuxième tour, je soutiendrai, en tant que candidat EAJ-PNB, et avec toutes les valeurs qui nous appartiennent, la candidate qui se rapproche le plus de nous : celle dont je sais qu’elle défendra sincérement ce que nous sommes, avec responsabilité et loyauté car elle connait parfaitement son territoire et ses problématiques.

Dimanche prochain, je soutiendrai Colette Capdevielle parce qu’elle saura nous représenter et nous défendre, nous aussi les abertzale à Paris. J’ai trois fils, trois jeunes basques, je leur ai toujours enseigné les valeurs et le respect et je ne veux pas qu’un jour ils me disent « Papa tu n’as rien fait tu as laissé faire »

Gora demokrazia, Gora Euskadi askatuta

PDE-EDP
Manifeste électoral du Parti Démocrate européen